Verre à moitié plein ou à moitié vide?


En cette "presque" fin d'année, toujours confinée, nous pouvons tirer quelques observations:

Nous avons pu profiter du beau temps du premier confinement une heure par jour et à moins d'un kilomètre de nos habitations respectives et faire de nos extérieurs (quand extérieurs il y avaient) de véritables jardins à la française

Nous lancer dans un puzzle de 5000 pièces et le finir

Ne pas avoir besoin de plus de papier WC que d'habitude (preuve que nous n'avons pas eu de problèmes intestinaux)

Découvrir que le pain maison n'est pas aussi bon que celui du boulanger

Avoir un avis éclairé sur les différents gels hydroalcooliques proposés en pharmacie, parapharmacie et grandes-moyenne-petites surfaces

Devenir hypocondriaque et avoir peur de l'autre puis se raisonner

Apprendre les gestes barrières et les respecter

Coudre des masques et quasiment faire de la concurrence aux grandes maisons de couture

Se regarder de travers et/ou sourire avec les yeux

Lancer un appel à des artistes associés et enregistrer 9 podcasts pour se faire du bien

Relire une partie du théâtre nordique (œuvres complètes d'Ibsen puis de Strindberg ...) puis quelques auteurs américains (Eugène O'Neil, Tennesse Williams...)

Et accumuler des dizaines de livres sur nos tables de nuits respectives

Tenter d'écrire une pièce pour 15 femmes sans y parvenir

Avoir du mal à se projeter dans un avenir très, très, très ... incertain

Reporter ou tenter de reporter des représentations annulées et contribuer, malgré nous aux futurs embouteillages dans les théâtres lors des saisons prochaines

Imprimer des attestations dérogatoires de sortie, les remplir au stylo, puis les télécharger et les garder sur nos téléphones portables

Reprendre le chemin des plateaux de théâtre et de nouveau REPETER, puis pour certains JOUER (Mais pas tous, re confinement oblige)

Retrouver pendant quelques semaines un public présent et aussi ému que nous lors des quelques représentations de l'automne

Ressentir comme une première fois la joie incommensurable de jouer, d'être ensemble et de partager

Jouer à 20h30, puis 19 heures , puis 18 heures, puis 17 heures pour essayer de rentrer avant le couvre feu

Voir de beaux spectacles et de toutes façons ne pas être complétement objectif parce que le plus important est d'être là ensemble, de partager et d'y prendre plaisir

Etre punis parce que pas essentiels ni de première nécessité

Se conseiller des tas de séries et en être dégoûter jusqu'à la nausée.

Avoir un canapé, un matelas, un fauteuil défoncé par des fesses trop grosses de s'être baffrés de pâtisseries pendant les deux confinements.(malgré un suivi assidu de séances de yoga, gymnastique douce etc... imaginé par un coach sur internet)

Apprendre de nouveaux mots : "présentiel" et "distanciel" et ne pas les trouver beaux

Avoir une liste de mécontentements, récriminations, regrets, espoirs, longue comme le bras

Avoir la chance de ne pas avoir eu de cas graves autour de nous

Ne pas encore avoir été malade ...



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Linkedin
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Contacts

2 rue des trembles - 38100 Grenoble

06.95.15.23.27