LECTURES

Depuis 1999,la compagnie  Les Sept Familles  propose de laisser le champ libre à toutes formes de lectures publiques. Notre amour de la littérature constitue notre seul guide pour bâtir un programme de diffusion.

Son exploration, avance entre poésie et chanson, entre l’écriture et la musique, entre le swing des mots et des notes. Et pour avancer des noms que l'on aime, entre Rimbaud et Nougaro,entre Victor Hugo et Colette Magny entre Baudelaire et Thomas Fersen. Entre Vian et Juliette…

Nous nous tenons à la disposition de toutes personnes ayant une commande de lecture autour d'un auteur ou d'un thème, pour réfléchir à une nouvelle réalisation.

  • Dolce vita

    Lecture musicale. Variation autour des textes et auteurs Italiens. • Interview – L. Cappiello
    • Frou frou* - H. Monréal
    • La tour Eiffel – D. Buzzati
    • Les ricochets* – G. Brassens
    • Graziella – A. de Lamartine
    • Voyage en Italie* - Lilicub
    • Interview – L. Cappiello
    • La célébrité* - J. Datin
    • Comment réagir aux visages connus – U. Eco
    • L'Italien* - J. L. Dabadie
    • L'amie prodigieuse extrait – E. Ferrante
    • Repenti* - R. Luce
    • Agenda – P. Levi
    • La mamma* - C. Aznavour
    • L'amie prodigieuse extrait – E. Ferrante
    • Parla piu piano* – N. Rota
    • Comedi* - P. Conte


    Les chansons sont marquées d'un astérisques*
    Avec Emmanuèle Amiell, André Giroud et Alain Moullé

  • Vian !

    Avec Boris Vian, ce n'est jamais tout. Clins d'oeil, surprises, coq à l'ane, amour et désespoirs, il suffit d'un mot ou d'une note pour rebondir et glisser ailleurs. Ou encore pour séduire et provoquer. Il n'est peut-être pas inutile d'y retourner voir, pour se rafraîchir les zygomatiques et les sentiments.
    1 franc 50*

    Le jazz est dangereux

    La java des bombes atomiques*

    A force de les voir

    L’écume des jours

    Il faut me jurer de m’aimer*

    Le déserteur

    Les joyeux bouchers*

    Je voudrais pas crever

    Quand j’aurai du vent dans mon crane*

    Cantate des boîtes

    Complainte du progrès

    Vous mariez pas les filles*

    L’arrache coeur

    Chantez*

    Fragile

    Je n’aime que moi*

    Un poète

    Tout a été dit cent fois

    La vie c’est comme une dent

    Blouse du dentiste*

    Qu’y a-t-il ?

    A lard

    Johnny, fais-moi mal*

    Le fond de mon coeur

    On n’est pas là pour se faire engueuler*
    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Soyons nature

    Lecture musicale sans maquillage.

    Le spectacle du monde – H. Reeves

    Les fourmis rouges – M. Jonasz *

    Ce qu'on apprend d'abord – J.C. Carrière

    Bécassine – G . Brassens *

    Il est évident – J. Giono

    Respire – Mickey 3 D *

    Les jardins de banlieue - Vian

    La maison près de la fontaine – N. Ferrer *

    Tourisme – J.M. Ribes

    Le chasseur – M. Delpech *
    Les chasseurs – Les inconnus

    Mon père qui fonctionnait par périodes culinaires – E. Mazev

    En plantant des navets – H. Salvador *

    Le jardin précieux - Queneau

    L'homme des bois – A. Giroud *

    On pourrait presque manger dehors – P. Delerm

    Les eaux de mars – G. Moustaki *

    C'est dans un jardin – H. Hesse

    Le brouillard – V. Pestel *

    Les grandes balades – A. Sylvestre *

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Voyage en absurdie

    Quittons le monde pragmatique et réaliste pour embarquer dans un voyage au royaume de l'absurde.

    Spéculons, théorisons, utilisons un mot pour un autre, sautons et abracadabrons, pour tenter de se rappeler que si le monde est pluriel c'est qu'il est singulier et que même s'il est impossible qu'un cercle soit carré, ni qu'il y a quatre jeudis dans une semaine, il est bon de se laisser rire et bercer par ces illogismes, pour éloigner l'absurdité de notre fin.
    Avec, dans le désordre, ou pas, on verra. Et peut-être qu'il en manque, ou pas. Ou qu'il y en a trop, ou pas :

    Brèves de comptoir de Jean- Marie Gourio

    Et si en plus, y a personne * Alain Souchon

    L’absurde (Le Mythe de Sisyphe, 1942) Camus

    La Rua Madureira * Nino Ferrer.

    La cantatrice chauve. Ionesco

    Le nougat * Brigitte Fontaine

    Brèves de comptoir de Jean- Marie Gourio

    Je ne mâche pas mes mots *.Camille

    En chanson. Pierre Palmade

    La Tristitude *. Oldelaf

    Jeux et joies. Jean-Michel Ribes

    Je vends des robes *. Nino Ferrer

    Guitare Sommaire par Boby Lapointe

    Il a du bobo Léon *. Boby Lapointe

    Le testament . Muriel Robin

    La comédie du langage. JeanTardieu.

    La Banane *. Philippe Katerine

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Brassens par Brassens

    Georges Brassens est l'un des hommes célèbres les moins connus. Il écrit
    pour ceux qu’il aime, mais n'aime pas parler de ses chansons. Pourtant il a
    donné quelques interviews qui rendent ses paroles encore plus précieuses.
    Les sept Familles nous invitent à en entendre quelque unes...
    Au menu, humour, poésie et amour, rythmé, bien sûr par des chansons.
    Le trio complice va vous faire plonger tête la première, dans l'univers
    singulier du Grand Georges.

    Interview – Brel, Brassens, Ferré

    Les trompettes de la renommée

    Brassens par René Fallet

    Le pornographe

    J'écris comme je vis*

    Chanson pour l'Auvergnat

    La grandeur de la chanson*

    L'orage

    Les passantes

    Misogynie*

    P... de toi

    Je ne suis pas marié*

    La non demande en mariage

    Le cauchemar

    La balade des gens qui sont nés quelque part

    Le fantôme

    Morale*

    La traitresse

    La fessée

    Le mécréant

    Bombardé sur scène*

    Rien à jeter

    Saturne

    La mort*

    Le testament

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • C'est la fête

    Une fête est une période de réjouissance collective destinée à célébrer quelque chose ou quelqu'un. Une fête est limitée dans le temps : il n'y a pas de fête solitaire ; les funérailles ne sont pas considérées comme une fête ; lorsque l'objet de la fête perd de sa motivation, celle-ci peut devenir un devoir ou une obligation sociale...
    Définition de la fête

    La fête*. Michel Fugain

    Il fait si beau!* Vincent Delerm

    Invité par surprise. Philippe Delerm

    Hymne à la haine. Dorthy Parker

    Les cornichons* Nino Ferrer

    Repas de fête. Virginie Despente

    Pâques blues.* Amiell / Moullé

    Il neige. François Morel

    Joyeux noël.* Barbara

    La fête foraine. Jacques Prévert

    La fête continue.* Jacques Prévert

    Madame Bovary. Gustave Flaubert

    Le petit bal perdu.* Robert Niel

    La foire aux vanités. Inconnu

    Mon dernier bal.* Renaud

    Bonne fête Paulette. Jean-Loup Dabadie

    Laissez vous aller! Inconnu

    La fête du slip. François Morel

    Chant d'allégresse.* Les 4 barbus

    Les années. Annie Ernaux

    Les gauloises bleues.* Yves Simon

    Gatsby. Fitzgerald

    L'étrangère.* Louis Aragon

    Bienvenue! Colette

    Star du Nord Isère.* André Giroud

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Menus Plaisirs

    Lecture musicale créée juste après le confinement, juste pour se faire du bien.

    J'aimerais bien* - André Giroud

    Comment répondre à la question - Umberto Eco

    Au p'tit bonheur ( inconnu)

    Eternelle Jouvence* - André Giroud

    La tempête - extrait de Kafka sur la plage - Haruki Murakami

    Quand j'aurai du vent * - Vian

    Un banana split - Philippe Delerm

    Je ne mâche pas mes mots* - Camille

    Castelli di Rabbia - Alexandro Baricco

    Attention aux chansons* - André Giroud

    Bille de verre* - Maxime Leforestier

    Puisque vous partez en voyage* - Mireille Hartuch / Jean Nohain

    Quand on est dedans elle est bonne - Philippe Delerm

    L'eau douce* - Claude Nougaro

    Les années (extrait) - Annie Ernaux.

    Les gauloises bleues* - Yves Simon

    Baise m'encore - Louise Labé

    Un moment parfait* - Philippe Katerine

    Confessions publiques - Jacques Prévert

    Quelques mots d'amour* - Véronique Sanson *
    Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Ecoutez voir!

    Ecoutez voir : expression populaire signifiant tendre l'oreille pour mieux regarder le monde. Par extension on trouve : regardez-voir, sentez-voir, touchez-voir!!

    Lecture musicale drôle et à plusieurs sens, sur le langage.
    La voix - inconnu

    Parlez pour ne rien dire – R. Devos

    Nanana* - V. Delerm

    Dialogue puéril – R. Dubillard

    Folâtrerie* – Fernandel

    Initialphabet* - A. Giroud

    Le menteur – Cocteau

    Je mens* - Clarika

    Langue de bois – C. Nougaro

    Rock'n'Dollars* - W. Sheller

    Le bourgeois gentillhomme – Molière

    Le correcteur – F. Morel

    Quelques mots d'amour* - M. Berger

    La médisance – V. Hugo

    Langue de pute* - A. Sylvestre

    La littérature n'est pas morte – F. Morel

    My favorite song – V. Delerm

    Ce que parler veut dire – J. Tardieu

    Parole* - Dalida

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Hugo

    Ce programme est entrecoupé par une biographie succincte de Victor Hugo, avec les dates principales qui ont marquées sa vie.
    Ce siècle avait deux ans

    L'ogre*

    Discours « Liberté de l'enseignement »

    Jeanne*

    O souvenir, printemps!

    Lettres de Juliette

    Demain dès l'aube*

    Djinns

    Discours « Liberté de la presse »

    Minuit*

    Discours « Peine de mort »

    Ruy Blas (Théâtre)

    Les tuileries*

    La ronde

    Légende de la nonne*

    Rose*

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • La dinde et le vin

    Lecture musicale et dégustation.
    La dégustation. Pivot

    1ère dégustation

    Le petit vin blanc.* Dréjac

    Les trois messes basses. Daudet

    Le vin*. Brassens

    Le vin. Rocca

    Le vin des pauvres. Pirote

    Enivrons-nous. Baudelaire

    2nd dégustation

    Gargentua. Rabelais

    Chantons et buvons!* Inconnu

    Le monstre vert. Nerval

    Chien d'ivrogne*. Leprest

    Champagne. Pivot

    3ème dégustation

    Il se passe des choses*. Fontaine

    Champagne. Pivot

    La dinde au whisky. Inconnu

    Champagne. Pivot

    J'aime pas les vins chers*. Lafaille

    Le petit vin de Prébois. Giono

    Je suis sous...* Nougaro

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Rêveries aquatiques

    Lecture musicale. Variation de il était une fois l'eau. Le lac de la Fare. Cité par le Dr Prompt

    Eau. Jacques Prévert

    Où est la source.* Michel Jonasz

    La légende de la jeune fée effrontée. Légende populaire.

    La Romanche.* André Giroud.

    Il pleut. Raymond Queneau.

    La pluie. Roland Dubillard.

    L'orage.* Georges Brassens.

    Il pleure dans mon cœur. Paul Verlaine.

    Viviane des plaines et Liliane des montagnes.Légende populaire.

    L'eau douce.* Claude Nougaro.

    Le lac. Henri Michaux.

    L'eau à la bouche.* Sergez Gainsbourg.

    L'émir de l'Oisans. Cité par le capitaine David.

    Les eaux de mars.* Antonio Carlos Jobim.

    La source tombait du rocher. Victor Hugo.

    Envie de l'eau.* Charlélie Couture.

    La légende du pont du diable. Cité par Achille Raverat.

    La maison près de la fontaine.* Nino Ferrer.

    Débit de l'eau débit de lait.* Charles Trénet.
    * Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Il était une fois, l'eau

    Lecture musicale. Variation de "rêveries aquatiques". Eau. Jacques Prévert.

    Où est a source*. Michel Jonasz.

    La lumière est comme l'eau. Gabriel Garcia Marquez.

    L'eau douce*. Claude Nougaro.

    Touchons du bois. Richard Brautigan.

    La Romanche de Jarrie*. André Giroud

    Goutte à goutte. Lucien Bourgeyx.

    L'orage*. Georges Brassens.

    La pluie. Roland Dubillard.

    Il pleure dans mon cœur. Paul Verlaine.

    L'eau à la bouche*. Serge Gainsbourg

    Le verre d'eau. Francis Ponge.

    Envie de l'eau*. Charlélie Couture.

    De l'eau. Francis Ponge.

    Les eaux de mars*. Antonio Carlos Jobim.
    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Mon Italie se raconte

    De Buzzati à Calvino, de Elsa Morante à Milena Agus, Eco, Levi, de Luca, Stern ...

    La liste pourrait ne pas finir... Chaleur méridionale, parfums et essences du pays, réflexions politiques, toutes les couleurs du pays . Parla piu piano*. Nino Rota

    Il était arrivé quelque chose. Dino Buzzati

    Come di*. Paolo Conte

    Comment ne pas répondre absolument. Umberto Eco

    Repenti*. Renan Luce

    Le pouce Arlequin. Erri de Luca

    La mamma*. Charles Aznavour

    Comment manger une glace. Umberto Eco

    Voyage en Italie*. Lilicub

    Agenda. Primo Levi

    L’Italien*. Serge Reggiani

    Comment réagir aux visages connus. Umberto Eco

    Bambino*. Dalida

    Ça va ? Umberto Eco

    Sara perche ti amo*. Richi e Poveri

    *Les chansons sont marquées d’un astérisque

  • Que tal

    Le succès populaire d'auteurs tels que Ruiz Zafon, Montalban ou Mendoza en atteste : pour qui veut connaître le vrai visage de l'Espagne, rien ne vaut une visite en compagnie de ses plus fameux écrivains ! En feuilletant quelques pages de leurs oeuvres, en écoutant quelques mélopées, c'est la mémoire populaire qui revient, les métamorphoses qui s'éclairent, les soubresauts de l'histoire qui resurgissent, et donnent enfin toute son âme à un pays décidément "Sol y Sombra". Auteurs:

    Eduardo Mendoza / Toujours sans nouvelle de Gurb

    Manuel Vasquez Montalban / Le meurtre d'Agatha Christie

    Federico Garcia Lorca / Poème

    Mercedes De Ambrosis / Candelaria ne viendra pas

    Pobre diablo */ Julio Iglesias

    Un Año de amor* / Luz Casal

    La corrida* / Francis Cabrel

    Pepito* / A. Truscott / C. Taylor

    Gracias a la vida */ Violeta Parra

    Barcelone* / Boris Vian

    Piensa en mi* / Luz Casal

    Moi je suis tango, tango* / Guy Marchand

    Takatakata* / Joe Dassins
    Les chansons sont marquées d’un astérisque*

  • Voyages

    Quand tu aimes, il faut partir...Tu es plus belle que le ciel et la mer. Blaise Cendrars

    Le passager de l'heure de pointe.* Beau Dommage

    Vers les icebergs. J.M.G. Le Clézio

    La fille du nord.* Bob Dylan

    Westwego. Philippe Soupault

    Puisque vous partez en voyage.* Mireille

    Les roses d'Atacama. Sepulveda

    La voie nomade. Anne Perrier

    San Salvador.* Bernard lavillier

    Comment visiter les marigots de demain. Umberto Ecco

    Aujourd'hui on rase gratis. Bouvier

    Passer ma route.* Maxime le Forestier

    Brise marine. Stéphane Mallarmé

    Une bille de verre.* Maxime le Forestier

    Le chant des pistes. Chatwin

    Rouler la nuit.* Beau Dommage

    Voyageur. Jule Supervielle

    Syracuse.* Henri Salvador

    Les chansons sont marquées d’un astérisque*

  • T'as quel âge?

    Serait-ce un problème? Ainsi soit-il.* L. Chédid

    Enfance. N. Sarraute

    Oh, souvenir ! Printemps ! Aurore ! V. Hugo.

    J'ai dix ans.* A. Souchon

    Quand descend l'ombre. D. Buzzati

    Vingt ans.* L. Ferré

    G comme Gutemberg. R. Dubillard

    Le gérontophile.* B. Joyet

    Alice au pays des merveilles. L. Carroll

    Confession publique. J. Prévert

    J'ai eu trente ans.* M. Le forestier

    Le vin bourru. J.-C. Carrière

    Il venait d'avoir 18 ans.* P. Sevran

    On s'ra jamais vieux.* B. Joyet

    Citations

    Quarante ans.* E. Amiell

    L'habitude de vieillir. F. Morel

    Eternelle jouvence.* A. Giroud

    Que la vie en vaut la peine. L. Aragon

    Dansez sur moi.* C. Nougaro

    Le roman s'achève. L. Aragon

    Je suis né.* A. Giroud

    Les chansons sont marquées d’un astérisque*

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Contacts

2 rue des trembles - 38100 Grenoble

04.76.45.80.93 / 06.95.15.23.27